Passer au contenu
Taloudellista tukea vammaisille

Aide économique aux handicapés

Publié28.11.2022
En Finlande, en tant que personne handicapée, vous pouvez demander différentes aides afin de vous en sortir financièrement. Ces aides comprennent, entre autres, la pension d’invalidité, l’allocation d’invalidité, ainsi que l’allocation alimentaire et d'habillement.

Pension d’invalidité

Si vous souffrez d'un handicap ou d'une maladie qui vous empêche de travailler, vous pouvez toucher une pension d’invalidité (työkyvyttömyyseläke). Si vous êtes aveugle ou handicapé physique, vous pouvez percevoir la pension d’invalidité même si vous pourriez travailler. La pension est versée aux personnes de 16 à 64 ans. L'obtention de la pension dépend de la durée de votre séjour en Finlande. En général, vous pouvez toucher la pension si vous habitez en Finlande depuis trois ans.

Vous pouvez solliciter la pension d'invalidité auprès de Kela.

Allocation d'invalidité pour enfant de moins de 16 ans

Si vous avez un handicap ou une maladie qui affaiblit vos capacités sans interruption pendant un minimum de 1 an, vous pouvez bénéficier de l’allocation d’invalidité. Vous avez besoin d’un certificat médical afin de pouvoir faire une demande d’allocation d'invalidité. L’allocation d'invalidité pour enfant de moins de 16 ans est versée pour les 16-64 ans. Le montant de l’allocation d'invalidité pour enfant de moins de 16 ans dépend dans quelle mesure votre maladie ou handicap vous gêne, et de la quantité d’aide et d’encadrement dont vous avez besoin.

De l'aide pour les soins donnés à un proche handicapé

Si vous prenez soin d’un membre de votre famille handicapé chez vous, votre commune de résidence peut vous verser une subvention pour soins prodigués par un membre de la famille (omaishoidontuki). Afin de pouvoir obtenir cette subvention, vous devez nouer un contrat de soins d'un membre de votre famille avec votre commune. Il est possible de demander cette subvention auprès du bureau des services sociaux de votre commune.

Allocation d'invalidité pour enfant de moins de 16 ans

Un mineur de moins de 16 ans peut obtenir une allocation d'invalidité, s'il a besoin soins réguliers en raison de son handicap ou de sa maladie, des soins et une rééducation pendant au moins 6 mois. Cette allocation d'invalidité pour un enfant de moins de 16 ans peut être demandée auprès de Kela. L'aide est généralement octroyée pour une période définie. Lorsqu'elle se termine, il est possible de demander sa prolongation.

Allocation spéciale aux parents pour les soins à leur enfant handicapé

Vous pouvez bénéficier d'une allocation spéciale de soins de Kela

  • vous prenez part aux soins à l’hôpital et à la polyclinique de votre enfant âgé de moins de 7 ans
  • vous prenez part aux soins à l’hôpital et à la polyclinique de votre enfant gravement malade âgé entre 7 et 15 ans
  • vous prenez part aux soins de rééducation de votre enfant âgé entre 0 et 15 ans
  • vous vous occupez à domicile de votre enfant gravement malade âgé de moins de 16 ans, et la garde à domicile est liée aux soins hospitaliers ou aux soins de la polyclinique de l’hôpital.
  • vous êtes disponible pendant la période d’essai à l’école ou à la garderie de votre enfant atteint d’une maladie grave.

Allocation de soins au pensionnaire

Si vous êtes à la retraite ou que vos capacités ont été affaiblies sans interruption à cause d’un handicap ou d’une malade pendant un minimum de 1 an, vous pouvez bénéficier d’une allocation de soins au pensionnaire. Vous pouvez bénéficier de cette aide si vous avez régulièrement besoin d’une aide ou d’un encadrement et de surveillance. Le montant de l’allocation dépend de la quantité d’aide dont vous avez besoin. Vous pouvez faire une demande d’allocation de soins au pensionnaire auprès du pensionnaire.

Allocation alimentaire et d'habillement

Si votre handicap ou maladie vous occasionne des frais alimentaires et d'habillement supplémentaires, vous pouvez solliciter une allocation alimentaire (vaatetus- ja ravitsemustuki). Vous pouvez demander cette allocation au bureau social de votre commune.